Comparatif vélo électrique femme

Le vélo électrique est bien-sûr destiné aux hommes et au femme, mais le design est généralement un peu différent. Un homme va aimé des lignes plus droites, type VTT, tandis qu'une femme va préférer la commodité d'un vélo plus arrondi, souvent avec certaines particularités comme un panier.

Voici donc quelques conseille pour choisir un vélo électrique pour femme, avec comme toujours mon comparatif des meilleurs modèles que j'ai trouvé sur Internet (bons rapports qualité/prix).

Pourquoi un vélo électrique ?

Le vélo électrique est le moyen le plus économique pour les déplacements urbains. Opter pour un deux roues vous permet d’économiser sur les frais de parking et de vous déplacer totalement écolo et de façon plus rapide.

Sans effort, un vélo électrique vous permet de vous déplacer dans des endroits où les vélos standards sont difficilement accessibles. Une autre raison de choisir un deux roues électrique, c’est le fait de se déplacer sans transpirer. Transporter vos bagages devient plus aisé. La vive sensation de liberté de déplacement en solo est garantie !

Un vélo électrique est idéal pour les adeptes d’activités sportives en plein air, et cela sans pour autant se « tuer aux exercices ». Aussi, il vous permet de faire du sport tout en douceur et ainsi garder une bonne forme. Mais aussi et surtout le plaisir de conduire un vélo électrique est incomparable !

4 types de vélo électrique

On distingue 4 types de vélos électriques, et chaque type est propre à l’utilisation voulue. Nous vous conseillons de bien choisir le type de vélo électrique en adéquation avec votre activité et qui répondra à vos attentes, car certains modèles ne sont spécifiques qu’à des utilisations définies.

Cela étant, vous avez le vélo électrique de ville, le vélo tout chemin ou VTC, le vélo tout terrain électrique et le, vélo pliant électrique.

En milieu urbain, les vélos de ville électriques, ainsi que les vélos tout chemin sont les plus prisés. Grâce à leurs équipements auxquels il ne manque aucun élément essentiel, à la configuration et la structure de leur cadre, ces deux vélos sont les plus adaptés pour un trajet du type travail-domicile.

Pour les amoureux de la nature, et les aventuriers en quête de sensations fortes, nous conseillons le vélo tout terrain électrique. C’est un vélo connu pour sa robustesse et son adaptation pour tout type de terrains ainsi que pour le hors-piste.

Le vélo électrique pliant est plutôt réservé aux personnes qui allient une partie de leur trajet pour le transport en commun et une autre partie à vélo. Comme son nom l’indique, il est facilement pliable et ne requiert qu’un petit espace pour le stockage.


Comparatif des meilleurs vélos électriques femme

Besoin d'aide pour choisir ? Voici quelques vélos que je peux vous recommander :

Vélo électrique femme
Biwbik

Vélo électrique femme Moma Bikes

Vélo électrique pliant
Moma Bikes

● Batterie 36V 12Ah
● Moteur brushless 250w 36V
● Autonomie 40-80km
● Poids 26kg avec batterie
● Roue: 26"
● 6 vitesses
● Vitesse max. : 25 km/h

● Batterie 36V 16Ah
● Moteur brushless 250w 36V
● Autonomie 80km
● Poids 20kg avec batterie
● Roue: 28"
● 7 vitesses
● Vitesse max. : 25 km/h

● Batterie 36V 16Ah
● Moteur brushless 250w 36V
● Autonomie 80km
● Poids 18kg avec batterie
● Roue: 20"
● 7 vitesses
● Vitesse max. : 25 km/h
● Pliable

749€

899€

699€

Principe de fonctionnement d’un vélo à assistance électrique

Le principe de fonctionnement d’un vélo à assistance électrique est simple. Il s’agit tout d’abord d’un vélo muni d’un moteur placé dans le pédalier, ou directement dans les roues. Le moteur est alimenté par une batterie rechargeable sur secteur.

Ainsi, lorsque l’utilisateur pédale, le moteur à gestion intelligente assiste le mouvement de ce dernier.

En général, un vélo à assistance électrique dispose de 3 à 4 modes d’assistance au pédalage, et ces modes sont réglables selon l’intensité nécessaire du pédalage. Il est important de savoir qu’en mettant en mode assistance Off, un vélo à assistance électrique peut désormais être utilisé comme un vélo classique. Toutefois, contrairement à un vélo ordinaire, il sera plus lourd.

Pour que le VAE reste toujours dans la catégorie des vélos au regard de la loi, il doit respecter des critères préétablis par la norme EN15194. Autrement dit, l’assistance doit cesser lorsque la vitesse de l’engin atteint les 25 km/h. De plus, lorsque l’utilisateur cesse de pédaler, l’assistance doit couper. Enfin, la puissance nominale du moteur ne doit pas excéder 250 Watts.

Il est à noter qu’il existe des vélos à assistance électrique qui peuvent atteindre une vitesse de pointe de 45 km/h. Ces vélos doivent obligatoirement être immatriculés et être assurés. Le port de casque de l’utilisateur est obligatoire.

Les caractéristiques à prendre en compte pour choisir

Il est vraiment important pour nous de savoir choisir nos vélos électriques. Pour cela, nous devons prendre en considération quelques critères importants.

La batterie :

Elle se caractérise par sa tension (exprimée en Volts). Plus le voltage est élevé, plus la puissance de la batterie se fait sentir surtout sur les côtes. L’autonomie est mesurée quant à elle par sa capacité.    

Le couple :

Le couple moteur s’exprime en Newton mètre. Suivant les modèles de vélos électriques, le couple varie entre 15 et 85 N.m. Plus cette valeur est élevée, plus le vélo va grimper facilement les côtes. Vous comprenez donc qu’il est essentiel de savoir à quel usage votre vélo électrique est destiné.

L’autonomie :

Dépendante de plusieurs paramètres (poids de l’utilisateur, du gonflage des roues, etc.), elle peut varier d’un modèle à l’autre. Prenez aussi en compte le niveau d’assistance que vous avez sélectionné, car l’autonomie peut varier du simple au triple.

L’aide au démarrage ou à la marche :

Comme son nom l’indique, sans avoir à pédaler, cette option permet une assistance d’une vitesse de 6 km/h au démarrage. L’aide au démarrage est surtout utile pour les démarrages en côte.

La console ou l’afficheur :

C’est un petit écran situé sur le guidon. Il affiche le niveau d’assistance, l’état de décharge de la batterie, la vitesse et le kilométrage effectué.

Le poids :

Un vélo électrique plus lourd peut aussi signifier une puissance importante et donc moins d’effort au pédalage. Donc, sachez que tout dépendra de l’usage, même si nous sommes conscients que plus un vélo pèse peu, plus il est facile à manier.

Quel prix pour un vélo électrique ?

Restant le critère le plus important dans le choix de votre vélo électrique, le prix doit être en adéquation avec la qualité des pièces, l’autonomie de la batterie, les accessoires, la puissance du moteur, etc.

En effet, un vélo d’entrée de gamme coûte environ 800 €, un vélo moyen de gamme peut aller jusqu’à 3000 €, un vélo haut de gamme peut atteindre 6000 € et enfin les gammes supérieures valent plus de 6000 €.

À savoir sur le bonus écologique

Sachez qu’une aide gouvernementale pour l’achat d’un vélo électrique peut valoir jusqu’à 200 €, et ce, depuis 2017. Quelque 250 000 ménages en ont bénéficié.

L’objectif principal est d’inciter les Français à utiliser le vélo au lieu de leur voiture. Ceci dans le but de lutter contre la pollution de l’air et de diminuer les bouchons dans les grandes villes.